Language Learning and Teaching in a Multilingual World

Language Learning and Teaching in a Multilingual World

The majority of people around the world live in multilingual societies, and so it follows that plurilingualism should be considered normal. This book proposes a flexible and adaptive framework for designing and implementing language learning environments and tasks, which will be useful for practitioners working in classrooms where many languages are already spoken. The authors begin by presenting a state-of-the-art review of current research on language learning, language teaching and multilingual language acquisition. This is followed by a qualitative review of 37 multilingual research projects, which are treated as case studies to inform the practical guidance that constitutes the remainder of the book. The information and practical framework contained within this book will be of interest to both researchers, teachers and teacher educators.

The Handbook of Informal Language Learning

The Handbook of Informal Language Learning

Provides a comprehensive and unique examination of global language learning outside of the formal school setting Authored by a prominent team of international experts in their respective fields, The Handbook of Informal Language Learning is a one-of-a-kind reference work and it is a timely and valuable resource for anyone looking to explore informal language learning outside of a formal education environment. It features a comprehensive collection of cutting edge research areas exploring the cultural and historical cases of informal language learning, along with the growing area of digital language learning, and the future of this relevant field in national development and language education. The Handbook of Informal Language Learning examines informal language learning from both theoretical and practical perspectives. Structured across six sections, chapters cover areas of motivation, linguistics, cognition, and multimodality; digital learning, including virtual contexts, gaming, fanfiction, vlogging, mobile devices, and nonformal programs; and media and live contact, including learning through environmental print, tourism/study abroad. The book also provides studies of informal learning in four national contexts, examines the integration of informal and formal classroom learning, and discusses the future of language learning from different perspectives. Edited by respected researchers of computer-mediated communication and second language learning and teacher education Features contributions by leading international scholars reaching out to a global audience Presents an exciting and progressive selection of chapters in a rapidly expanding field of research and teaching Provides a state-of-the-art collection of the theories, as well as the historical, cultural and international cases relating to informal language learning and its future in a digital age Covers 30 key topics that represent pioneering findings and new research The Handbook of Informal Language Learning is an essential resource for researchers, students, and professionals in the fields of language acquisition, English as a second language, and foreign language education.

Games and Learning Alliance

4th International Conference, GALA 2015, Rome, Italy, December 9-11, 2015, Revised Selected Papers

Games and Learning Alliance

This book constitutes the refereed proceedings of the 4th International Conference on Games and Learning Alliance, GALA 2015, held in Rome, Italy, in December 2015. The 33 revised full papers and 15 short papers presented were carefully reviewed and selected from 102 submissions. The papers presented cover a variety of aspects and knowledge fields. They are grouped around the following topics: games for health, games for mobility, pervasive gaming and urban mobility.

Recherches ouvertes sur le numérique

Recherches ouvertes sur le numérique

En quelques années, les organisations publiques et privées ont imposé à leurs salariés une grande conversion numérique au nom de la performance économique et de l’optimisation des ressources et des moyens. Ce diktat technologique a été massivement plébiscité par les individus eux-mêmes qui ont volontairement intégré ce processus de numérisation à leurs activités personnelles, socialisantes et ludiques. Malgré les études menées ces dernières années en sciences humaines et sociales, confirmant la persistance de fossés numériques, l’émergence de situations de non-usages volontaires et le risque d’avènement d’une société du contrôle, la transformation numérique sociétale apparaît réellement irréversible. Ce nouvel ordre numérique engendre de nouvelles recompositions en matière de communication et de gouvernance au sein des organisations, des changements radicaux dans les relations sociales, des logiques de flux, d’instantanéité, d’immédiateté et d’interopérabilité, etc., et s’avère d’une grande richesse pour la Recherche en Sciences Humaines qui découvre dans cet univers numérique, de nouveaux objets d’étude que cet ouvrage invite à découvrir.

La cybercriminalité en mouvement

La cybercriminalité en mouvement

En quelques dizaines d’années, Internet et les technologies numériques ont profondément changé la société. Ils ont aussi révolutionné la façon d’envisager la criminalité et le travail de ceux qui luttent contre elle, qu’il s’agisse de rechercher les preuves des infractions sur de nouveaux supports ou encore d’appréhender de nouvelles activités délictueuses voire criminelles. La cybercriminalité et l’abus des technologies numériques suivent et, parfois, précèdent le rythme des évolutions techniques. Pour accompagner ce progrès et protéger la collectivité, il est important de bien comprendre cette criminalité et de l’anticiper. Cet ouvrage en expose les phénomènes, les technologies et les pratiques. Il dresse le profil des criminels, présente la législation et les modes de coopération et propose des pistes d’amélioration de la lutte contre la cybercriminalité.

Gouvernance de l’information pour l’entreprise numérique

Gouvernance de l’information pour l’entreprise numérique

Les entreprises utilisent trop souvent des recettes clés en main pour améliorer leurs systèmes d’information. Or, ces solutions sont peu efficaces et même contre-productives au regard des vrais enjeux. Cet ouvrage présente les nouvelles stratégies, les business models émergents et les méthodes de management imposés par le défi du numérique. Il crée une dynamique collaborative avec les clients et les fournisseurs et permet d’établir un dialogue constructif entre la direction générale, les acteurs des systèmes d’information et les métiers. Une Carte d’orientation est proposée afin de diagnostiquer la situation entre les processus et les technologies relationnelles de l’organisation. Elle permet l’élaboration d’une Feuille de route indispensable à l’innovation et à la transition vers le numérique. Pour dégager des plans d’action arbitrés et pilotés en commun, il faut pouvoir assurer une véritable « cogouvernance », c’est-à-dire une gouvernance conjointe de l’information, multi-acteurs, multicompétences et multi-domaines qui transforme avec lucidité l’organisation et s’engage avec succès dans l’entreprise numérique. L’auteur Ancien professeur à Supélec, Gérard Balantzian a dirigé l’Institut du Management de l’Information (IMI) de l’UTC pendant plus de 20 ans. Il est aussi un pionnier dans le domaine des schémas directeurs. Expert, formateur et consultant, il intervient auprès des organisations dans le domaine du numérique et de la nouvelle gouvernance de l’information.

Latin vulgaire, latin tardif

Latin vulgaire, latin tardif